Yogi Marin large

Yogas ? Quel yoga ?

Beaucoup de « yogas » fleurissent ça et là. Le yoga proposé ici se fonde sur le texte du Yogasutra de Patanjali (un des plus vieux textes du yoga) dans l’esprit et la lignée du Viniyoga fondé par le maître indien  T. Krishnamacharya

.

Alors, qu’est-ce que c’est ?

Il existe beaucoup de façon d’envisager le yoga: de l’approche la plus gymnique (le yoga fait du bien à mon corps), jusqu’à la plus « spirituelle » (le yoga fait du bien à mon « âme »). Toutes ont leur valeur et dépendent de l’intérêt du pratiquant.

Le yoga possède cette particularité d’atteindre le fond de soi, cette partie mystérieuse, tendre et libre, pourtant souvent emprisonnée à l’intérieur de nous. Le Yoga-Sutra étudie ce phénomène d’enfermement, de conditionnement, d’obstacles à libérer notre vraie nature.

Le travail du yoga se fait à partir du corps. C’est le travail du corps qui ouvre la voie, révèle les blocages connus (j’ai mal au dos, à l’épaule) et les blocages tellement obscurs qu’on ne les supposait même pas (tiens, je ne respire jamais dans cette partie de mon corps). Comme l’action d’un auto-massage, la pratique du yoga amoindrit peu à peu les nœuds, les résistances. Elle réintroduit progressivement de la circulation et de la liberté dans ces territoires trop longtemps coincés.

Alors le yoga apporte cette sensation oubliée, le confort de son corps et la joie de l’habiter.

 

Comment ?

Le secret du yoga pour accomplir cette véritable alchimie, c’est l’attention à la respiration. La respiration est l’interface entre la dimension physique et la dimension intérieure. L’aspect respiratoire et l’aspect souffle. Ne parle-t-on pas du souffle de l’esprit?

Tout le yoga que je propose est principalement centré sur ces deux dimensions. Dans les postures et dans ces pratiques spécialement orientées vers le souffle que le yoga appelle pranayama.

Dans cette approche, le yoga peut être vu comme une médecine douce du corps et de l’âme.